Méthode d'Action pour l'Intégration des services d'aide et de soins dans le champ de l'Autonomie
Bien Vieillir en Centre Ouest Bretagne
Les services dans
votre commune

Pour connaître les
services et acteurs
disponibles proches de
votre commune, utiliser les menus déroulants :

 

Nos partenaires

Qui sommes-nous ?

MAIA COB 22/29

Afin d’améliorer la qualité de vie à domicile des personnes âgées, l’Agence Régionale de Santé (ARS) Bretagne, en accord avec les Conseils Départementaux du Finistère et des Côtes-d’Armor et les représentants des usagers, a confié au Pays du Centre Ouest Bretagne, le portage d’un dispositif MAIA sur les parties finistérienne et costarmoricaine de son territoire.

 

Qu'est-ce-que c'est ?

MAIA (Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’Autonomie) est le réseau fédérant l’ensemble des services et professionnels sanitaires, sociaux et médico-sociaux qui œuvrent autour des personnes âgées - services d’aide à domicile, services sociaux, professionnels de santé libéraux, structures hospitalières, EHPAD - pour leur permettre de mieux travailler ensemble.

 

Pour qui ? Pourquoi ?

Nous vivons de plus en plus vieux et de plus en plus tard à domicile. L’objectif de MAIA est de simplifier l’accès à l’information - « avoir le bon interlocuteur au bon moment » - et le parcours des personnes âgées et ainsi d’offrir une réponse personnalisée, adaptée et évolutive à chaque personne et à chaque famille.

 

Comment ? Et avec qui ?

Dans une logique de concertation et d’interconnaissance (« Qui fait quoi ? »), il s’agit de développer ensemble une organisation intégrée et fluide entre les acteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux qui permette de répondre aux attentes de chacun : informer, orienter les personnes âgées et leurs familles, éviter les ruptures de prise en charge (ex : domicile/hôpital), mieux articuler les acteurs qui interviennent auprès des personnes âgées (ex : services d’aide et de soins).
Cette organisation nécessite de développer des outils, des pratiques et une culture qui soient communs et partagés entre et par ces professionnels. Le pilote MAIA joue alors le rôle de chef de projet, véritable « courroie de transmission », au service des acteurs du territoire.
A cela s’ajoute le service de Gestion de Cas de MAIA. Deux ou trois gestionnaires de cas vont ainsi proposer un accompagnement soutenu, intensif et sur le long cours à un maximum de 40 personnes très fragilisées se trouvant dans des situations complexes et qui sont orientées par des professionnels. Intervenant en appui de ceux- ci, ils seront des référents pour ces personnes. Ils feront également remonter les limites de l’organisation observées permettant ainsi, avec l’ensemble des acteurs du réseau, de parfaire les réponses proposées aux personnes âgées sur le territoire.